LA VOIE DE L'ARC ET DE L'EPEE

 


LA VOIE DE L'ART ET DE L'EPEE
DU ĐẠI-VIỆT

 


 

 

La Voie de l'Archerie Đại-Việt
Cung-Đạo
Đại-Việt

 

       

       Considérations Spirituelles


       Parmi les Six Métiers de l'Art des Anciens d'Extrême-Orient : 1.Les Rites ( Lễ), 2.La Musique (Nhạc), 3.L'Archerie (Xạ), 4.L'Equitation et la Conduite des Chars (Ngự), 5.L'Ecriture et la Littérature (Thư), 6.Le Calcul et les Mathématiques (Số), comme nous avons vu clairement que l'Archerie « Xạ » fut au premier rang tout juste après les Rites « Lễ » et la Musique « Nhạc ».       

        Ce fait nous a révélé la portée capitale de l'Art de l'Archerie dans les Civilisations et les Cultures traditionnelles d'Extrême-Orient.

 



La Voie de l'Archerie
Figures gravées sur Tambour de Bronze de Ngọc-Lũ
- Culture Đông-Sơn (700 Av JC~100 Ap JC)
-

 

       Et à travers le « Rig Veda Sûtra » de l'Inde tout comme à travers « Le Vrai Classique de la Vertu parfaite du Vide harmonieux » de Lie-Zi en Chine , l'Archerie fut élevée du rang de l'Art du Tir à l'Arc - Cung-Thuật au rang sublime de Voie Spirituelle du Tir à l'Arc - Cung-Đạo.

      En tout premier lieu, l'influence du « Rig Veda de l'Inde » eut pu manifester clairement dans la Voie de l'Archerie du Đại-Việt.

 



En 4000 avant JC, le prince Arjuna gagna la main de la princesse Draupadi
dans un concours où il se servit de l'Arc Divin Kodanda (surnommé MaheshVaasah - Grand Arc)
pour tirer vers le ciel et toucher l'oeil de rubis du Poisson d'Or, suspendu au-dessus de sa tête,
en visant son reflet dans un bassin d'eau en bas.

- Rig Veda, Inde -

 

 

      L'exemple représentatif c'est le nom de la Séquence Codifiée de l'Archerie « Chấn Thiên Cung - L'Arc Qui Ebranle Le Ciel », des Lignages dArts Martiaux de Khiển-PHẠN & Khiển-THI, qui a bénéficié d'une manière évidente du concept métaphysique cité dans le Rig Veda à travers l'anecdote - du concours pour gagner la main de la Princesse Draupadi - d'après laquelle le Prince Arjuna se servit de l'Arc Divin Kodanda (surnommé MaheshVaasah - Grand Arc) pour tirer vers le ciel et toucher l'oeil de rubis du Poisson d'Or, suspendu au-dessus de la tête, en visant son reflet dans un bassin d'eau.

 

Image du Prince Arjuna maniant l'Arc Divin Kodansha.

Maître-Assistant Nguyễn Phi-Hổ présentant la botte
« Trung-Môn Xạ Tiển » dans la Séquence Codifiée de
« L'Arc Qui Ebranle Le Ciel »
(Chấn Thiên Cung).

 

      Et celui de la Séquence Codifiée de l'Archerie « Xuyên Tiễn Cung - L'Arc Qui Lance des Flèches Transperçantes », du Lignage dArts Martiaux du Grand-Maître Commandeur PHẠM-Tường tout comme celui de la Séquence Codifiée de l'Archerie « Thiết Thai Cung - L'Arc à l'Armature Métallique » ( 鐵 胎 弓) du Lignage dArts Martiaux du Grand-Maître Xả-ĐÀNG Nguyện ont aussi hérité d'une manière évidente du concept métaphysique cité dans le Mundaka-Upanishad (II, 2, 1-4) à travers les Stances 3 et 4 :

Mundaka 2.2.3.
Prenant comme arc l’arme puissante (Om) de l'Upanishad,
Place sur elle une flèche aiguisée par la Contemplation-Méditative,.
Bande-la avec une intention conformée à Son essence (tadbhâva-gatêna)
Cet Impérissable est le but (lakshyam) : pénètre-le, mon ami ! [chêtasâ]


Mundaka 2.2.4.
AUM est l’arc, la flèche est l’esprit (âtmâ) (1), Brahma la cible,
L’homme sage est celui qui peut le pénétrer..
Deviens d’une seule nature avec Lui,
comme la flèche (qui s’unit à la cible) !

 

Image du Seigneur Çakyamuni Bouddha en Compétition
d'Archerie lorsqu'Il fut encore prince Sidharta Gautama.

 

Maître-Assistant Nguyễn Phi-Hổ présentant la botte
« Nam An Bắc Phạt » dans la Séquence Codifiée de
« L'Arc Qui Lance des Flèches Transperçantes »
( Xuyên Tiển Cung).

 

 

 

       Par ailleurs, l'influence du « Kinh Dich - Yi Jing (易 經) de la Chine » - un Traité puisant sa source dans le Hà-Đồ et Lạc-Thư inhérent à la CIviliszation de Âu-Lạc (Tây-Âu & Lạc-Việt) - a ausi manfesté clairement dans la Voie de l'Arc et de ll'Epée du Đại-Việt - Cung-Đạo Đại-Việt.



Schéma des Huit Trigrammes

du Ciel Antérieur et du Ciel Postérieur.

       L'exemple représentatif est la Séquence Codifiée de l'Archerie « Chấn Thiên Cung - L'Arc Qui Ebranle Le Ciel »( 震 天 弓 ) (des Lignages dArts Martiaux des Grands-Maîtres Commandeurs Khiển-PHẠN & Khiển-THI) qui a manifestement bénéficié du concept révélé dans le Kinh Dich - Yi Jing (易 經) à travers sa construction orientée selon les Huit Trigrammes du Ciel-Postérieur.
       L'archer tire Cinq Flèches :
       - Quatre Flèches dans les Quatre directions des Points Cardinaux : 1.L'Est, inhérent au Trigramme CHẤN, 2.L'Ouest, inhérent au Trigramme ĐOÀI, 3.Le Sud, inhérent au Trigramme LY, 4.Le Nord, inhérent au Trigramme KHẢM ;
       - Une Flèche épointée vers le Ciel., inhérent au Trigramme CÀN (ou KIỀN).

      Et tout comme la Séquence Codifiée de l'Archerie « Xuyên Tiễn Cung - L'Arc Qui Lance des Flèches Transperçantes ( 穿 箭 弓) du Lignage d'Arts Martiaux du Grand-Maître Commandeur PHẠM-Tường qui a manifestement bénéficié du concept révélé dans le Kinh Dich - Yi Jing (易 經) à travers sa construction orientée selon les Huit Trigrammes du Ciel-Antérieur.
       L'archer tire Quatre Flèches, en évitant de tirer dans la Direction du Sud (correspondant au Trigramme CÀN ou KIỀN, c'est-à-dire au Ciel Divin).
       - Deux Flèches dans la Direction de l'Ouest, inhérent au Trigramme KHẢM ;
       - Une Flèche dans la Direction de l'Est, inhérent au Trigramme LY ;
       - Une Flèche dans la Direction du Nord, inhérent au Trigramme KHÔN.

 

       Considérations Matérielles


       Depuis l'Epoque du Roi An-Dương 安陽王 (257 TCN ~ 208 TCN), le Royaume de Âu-Lạc du peuple Việt people fut célèbre avec la légende de l'Arbalète Divin réignant sủ la Citadelle de Cổ-Loa et l'illustre Généralissime Cao-Lỗ fut vénéré comme le Dieu de l'Archerie.


Illustrious Generalissimo Cao-Lỗ, le Dieu de l'Archerie.

Souverain An Dương du Royaume de Âu-Lạc.


       Depuis la nuit des temps, lors de la rencontre avec diverses Cultures d'Extrême-Orient, nos ancêtres ont porté leur choix sur l'Arc d'acier Kaman de l'inde pour en faire un Arc de Guerre spécifique, appelée « Thiết Thai Cung » (L'Arc à l'Armature Métallique).

L'Arc à l'Armature Métallique Kaman
Inde - 19e Siècle.

( Credit Photo : oriental-arms.com )

L'Arc à l'Armature Métallique Kaman
Inde - 19e Siècle.

( Credit Photo : oriental-arms.com )

 

L'Arc à l'Armature Métallique du Royaume Đại-Việt,
utilisé dans les Batailles Navales.
- Peinture de la Dynastie des NGUYỄN, 19e Siècle -

 

 

L'Arc à l'Armature Métallique du Royaume Đại-Việt,
utilisé dans les Batailles Navales.
- Peinture de la Dynastie des LÊ, 17e Siècle -

( Credit Photo : Nguyễn Ngọc Phương Đông)

 

       Considérations Techniques

            Aux temps appelés «Epoque des Printemps et Automnes - 春 秋 時 代» (722-481 AC), les Anciens avaient eu déjà Six Métiers (Lục Nghệ) :

                                                               1 - Les Rites - Lễ (禮) ;
                                                               2 - La Musique - Nhạc (樂) ;
                                                               3 - L'Archerie - Xạ (射) ;
                                                               4 - L'Equitation et la Conduite des Chars - Ngự (馭) ;
                                                               5 - L'Ecriture et la Littérature - Thư (書) ;
                                                               6 - Le Calcul et les Mathématiques - Số (數). 

            Aussi, les deux métiers « Xạ - Archerie » et « Ngự - Equitation et Conduite des Chars » avaient-ils existé avant le Métier des Armes. Et l'Arc fut cité en premier parmi les Armes Médiévales des « Dix-Huit Sections d'Arts Martiaux ».

             Et « l'Art de l'Archerie » a joué un rôle capital sur le plan militaire du peuple Việt depuis jadis aux temps de la Dynastie de Thục-Phán du Roi An-Dương-Vương du Royaume Âu-Lạc (258 AC ~ 207 AC) jusqu'à la période de la Dynastie des Tây-Sơn (1788-1802), une Dynastie auréolée de faits d'armes glorieux, nous léguant un certains nombr d'armes spécifiques parmi lesquelles se trouvent Quatre Arc Célèbres :
            
 1. « L'Arc à l'Armature Métallique - Thiết-Thai Cung - 鐵 胎 弓 » : il s'agit de l'Arc du célèbre Généralissime Nguyễn Quang Huy, originally from Phú-Yên. ;  
             
2. « L'Arc Aux Crins de Queue de Cheval - Vỹ-Mao Cung - 尾 毛 弓 » : il s'agit de l'Arc du Mandarin-Ecrivain La Xuân Kiều, originaire de la Subdivision Départementale de Phù-Cát ;
             3. « L'Arc d'Aloès Veiné de Noir - Kỳ-Nam Cung - 楳 枏 弓 » : il s'agit de l'Arc du Général Lý Văn Bưu ;
          
4. « L'Arc à Tir Continuel - Liên-Phát Cung - 連 發 弓 » : il s'agit de l'Arc de l'illustrie générallissime Đặng Xuân Phong.

            De nos jours notre Académie Võ-Trận Đại-Việt préserve encore Trois précieux et rares Séquences Codifiée de l'Archerie :
            A).« L'Arc à l'Armature Métallique » - Thiết-Thai Cung 鐵 胎 弓;
            B).« L'Arc qui lance des Flèches Transperçantes » - Xuyên Tiển Cung 穿 箭 弓 ;
            C).« L'Arc qui Ebranle le Ciel » - Chấn-Thiên Cung 震 天 弓.

 

 

La Séquence Codifiée de

« L'Arc à l'Armature Metallique »

(Thiết-Thai Cung)
鐵 胎 弓

 

Maître-Assistant Nguyễn Phi-Hổ présentant la botte
« Nhứt Hành Xạ Tiển Tiên Y Thế » dans la Séquence Codifiée de
« L'Arc à l'Armature Métallique - Thiết-Thai Cung ».

(Dans la Photo l'Arc
Composite à Double Courbure est provisoirement utilisé)

 

       La Séquence Codifiée de « L'Arc à l'Armature Métallique - Thiết-Thai Cung (鐵 胎 弓) » est une Séquence célèbre dans les Arts Martiaux Traditionnels de Bình-Định, en prélude aux séances d'entraînement à l'Archerie Martiale Pédestre, avec des techniques notées à travers un Poème Codé de 15 vers (93 caractères).

      Dans cette Séquence Codifiée d'Archerie Traditionnelle, l'archer tire Trois Flèches dans la même direction de l'Ouest.

       Il s'agit là d'une Séquence Codifiée d'Archerie, portant le nom du célèbre Arc de l'illustre Généralisimo Nguyễn-Quang-Huy de la Dynastie des TÂY-SƠN (1778-1802), transmise à la postérité par le feu Maître TRẦN-Quang-Diễn du Système d'Ecole Xả-Đàng Nguyện HÀ-Hân.

      De plus, cette Séquence Codifiée de « L'Arc à l'Armature Métallique - Thiết-Thai Cung (鐵 胎 弓) a le potentiel de transformer l'Arc en une Arme vraiment redoutable dans les mains d'un Archer n'ayant de plus de Flèches pour tirer. Les adversaires qui ne sont pas rompus au maniement du Sabre, de l'Epée ou de la Lance, auront vraiment des difficultés pour combatre cet Arc à l'Armature Métallique des Arts Martiaux des Champs de Bataille de Bình-Định Tây-Sơn.

 

 

La Séquence Codifiée de

« L'Arc qui Lance de Flèches Transperçantes »

« Xuyên-Tiễn Cung »
穿

 

Maître-Assistant Nguyễn Phi-Hổ présentant la botte
« Nam An Bắc Phạt » dans la Séquence Codifiée de
« L'Arc Qui Lance des Flèches Transperçantes - Xuyên Tiển Cung ».

 

        La Séquence Codifiée de « L'Arc Qui Lance des Flèches Transperçantes - Xuyên Tiển Cung » ( 穿 箭 弓), est une rare et précieuse Séquence Codifiée possédant 16 Vers Codés (64 caractères), codifiant des Techniques d'Archerie Martiale Pédestre et d'Archerie Equestre.

       Dans cette Séquence Codifiée d'Archerie Médiévale, orientée d'après les Huit Trigrammes du Ciel-Antérieur, l'archer tire Quatre Flèches, en évitant de tirer dans la Direction du Sud (correspondant au Trigramme CÀN ou KIỀN, c'est-à-dire au Ciel Divin).
       - Deux Flèches dans la Direction de l'Ouest ;
       - Une Flèche dans la Direction de l'Est ;
       - Une Flèche dans la Direction du Nord.

       Il s'agit d'une rare et précieuse Séquence Codifiée d'Archerie des Arts Martiaux Médiévaux du Đại-Việt, appartenant au Système d'Ecole du Grand-Maître Fondateur PHẠM-Tường, qui l'a transmise jusqu'au feu Grand-Maître PHẠM-Hiếu et au feu Grand-Maître LÊ-Hải, dont le successeur actuel est le Grand-Maître PHẠM-Thi.

 

 

 

La Séquence Codifiée de

« L'Arc qui Ebranle le Ciel »

« Chấn-Thiên Cung »
震天

 

Maître-Assistant Nguyễn Phi-Hổ présentant la botte
« Trung-Môn Xạ Tiển » dans la Séquence Codifiée de
« L'Arc Qui Ebranle Le Ciel - Chấn Thiên Cung ».

 

       La Séquence Codifiée de « L'Arc Qui Ebranle Le Ciel - Chấn-Thiên Cung » ( 鐵 胎 弓 ), est une Séquence prestigieuse des Arts Martiaux Traditionnels de Bình-Định possédant 17 Vers Codés (68 caractères) codifiant des Techniques d'Archerie Pédestre servant comme Prélude Cérémoniel à la démonstration d'Archerie Equestre.

       Dans cette Séquence Codifiée d'Archerie Médiévale, orientée d'après les Huit Trigrammes du Ciel Postérieur, l'archer tire Cinq Flèches :
       - Quatre Flèches dans les Quatre directions des Points Cardinaux ;
       - Une Flèche épointée vers le Ciel.

       Il s'agit d'une célèbre Séquence Codifìée d'Archerie Pédestre des Arts Martiaux des Champs de Bataille du Đại-Việt, appartenant au Système d'Ecole du feu Grand-Maître Khiển-PHẠN et feu Grand-Maître Khiển-THI dont le successeur actuel est le Grand Maître Ba-Phong.

(À suivre...)

 

 

 

VÕ-TRẬN-ĐẠI-VIỆT
Bình-Định Sa-Long-Cương
FRANCE

TRỊNH Quang Thắng

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliographie

  • Monde Ancien, Civilisation Orientale, Poème Lyrique, Inde - Rig Veda, Traduction de Alexandre Langlois, Imprimerie Paul Dupont, Rue Jean-Jacques Rousseau, Paris, 1870.

  • Œuvre de Lie-Tzeu, dans Les Pères du Système Taoïste, Léon Wieger, Imprimerie de Hien-Hien, 1913, réédition Les Humanités d’Extrême-Orient, Cathasia, Les Belles Lettres, Paris, 1950.

  • Lie Zi , Le Vrai Classique de la Vertu parfaite du Vide harmonieux, textes traduits et annotés par Fang Sheng, Librairie You-Feng, 2011, ISBN 978-2-84279-493-4, éd. bilingue chinois-français

  • Traité du Vide Parfait, traduit du Chinois par Jean-Jacques Lafitte, Albin Michel, Paris, 1997, ISBN 2226094261 (réédition août 2009, collection Spiritualités vivantes ISBN 978-2-226-09426-1).

  • Le Vrai Classique du Vide Parfait, Benedykt Grynpas, Collection Connaissance de l'Orient, format poche (No 36), série chinoise (1961), Gallimard (plusieurs rééditions dont Gallimard, Folio n° 548, 2011, ISBN 978-2-07-044135-8)

  • Lie Zi, Les Fables de Maître Lie, traduction par Jean Levi, Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2014.

 

 

Retour à la Page HISTORIQUE
L'Académie de Võ-Trận Đại-Việt

Retour à la Page DISCUSSION
Les Armes Médiévales

 

 

        

 

 

Copyright © 2004 - 2017 by ACFDV - Tous droits réservés.