ARTS MARTIAUX

 

 

II.

PROGRAMME d'ENSEIGNEMENT

 

 

 

Ẩm Hà Tư Nguyên
Uống Nước Sông Nhớ Suối Nguồn
Boire l'Eau de la Rivière - Se Souvenir de la Source

 

 

 

       Lorsque le Grand-Maître TRƯƠNG-Thanh-Ðăng maîtrisa les Arts Martiaux de Bình-Ðinh et ceux du Temple Thiếu-Lâm, il fonda la salle d'armes Sa-Long-Cương le 14-08-1964 dans la capitale du Sud Viêt-Nam, il érigea un panneau sur lequel il inscrivit « Sa-Long-Cuong - Arts Martiaux Traditionnels du Việt-Nam et Arts Martiaux du Temple Thiếu-Lâm ». Il enseigna alors parallèlement ces deux Arts Martiaux totalement différents afin de permettre à ses élèves de les connaître et surtout de faire la distinction entre les Arts Martiaux vietnamiens et les Arts Martiaux chinois.
       (Cf. Reportage du journaliste Vũ Đình Trường en 1969 : "La Salle d'Armes Sa Long Cương" - paru dans le Mensuel VÕ-THUẬT - ARTS MARTIAUX, Vol.II N° 8)

       Le programme d'Enseignement actuel dans le Système d'Ecole SA-LONG-CƯƠNG International comprend - sur le plan quantitatif - jusqu'à 60% d'Arts Martiaux de Chine et seulement 40% d'Arts Martiaux de Bình-Định. Cependant, un certain nombre de techniques dans les Séquence Codifiées de ces 40% d'Arts Martiaux de Bình-Định ont été modifiées et falsifiées sous l'appellation usurpée "Version officielle", s'éloignant de l'Original.
       Bien qu'il en soit ainsi, il existe certaines Salles d'Armes Sa-Long-Cương qui incluent encore dans leur Programme d'Enseignement d'autres Arts Martiaux étrangers - en l'occurrence le Tai Chi Chuan (Thái-Cực-Quyền), le Tang-Lang Chuan (Đường-Lang Quyền), l'Aikido (Hiệp-Khí Đạo), etc. - qui n'ont rien à faire avec le Système d'Ecole SA-LONG-CƯƠNG, inhérent aux Arts Martiaux Traditionnels de Bình-Định.

      C'est précisément le manque de niveau de connaissance véritable des Arts Martiaux Traditionnels de Bình-Định, qui entraîne les gens à vouloir combiner les arts Martiaux de Bình-Định avec les autres Arts Martiaux étrangers, afin d'acquérir une hypothétique efficacité maximale. Cette combinaison est une utopie car elle ne fait que diminuer la qualité pédagogique et l'efficience pragmatique des Arts Martiaux Traditionnels authentiques de Bình-Định.
      Il va sans dire que cette combinaison porte irrémédiablement préjudice à l'Héritage culturel légué par les Anciens.
      Et c'est sans parler des Etudes d'Arts Martiaux du peuple Việt qui vont être assimilées par les Arts Martiaux étrangers, appauvrissant de la sorte les Etudes d'Arts Martiaux de l'humanité car il ne lui resterait seulement les Etudes d'Ats Martiaux d'une ou de quelques rares nations.

      Les Arts Martiaux Traditionnels de Bình-Định appartiennent aux Arts Martiaux des Champs de Bataille du Đại-Việt. Ils constituent un héritage culturel millénaire, intimement lié à l'Histoire. 

       Notre Système d'Ecole Bình-Định SA-LONG-CƯƠNG - Võ-Trận Đại-Việt en France, agissant conformément à ce nom déclaré, privilégie la conservation des Arts Martiaux Traditionnels de Bình-Định des illustres Grands Maîtres du Việt-Nam appartenant aux Lignages d'Arts Martiaux des Champs de Bataille et ne conserve, dans notre Programme d'Enseignement, que la partie authentique des Arts Martiaux de Bình-Định du Système d'Ecole SA-LONG-CƯƠNGenseignée par Le feu Grand-Maître TRƯƠNG-Thanh-Đăng.

 

 

 

Comité des Maîtres d'Arts Martiaux
VÕ-TRẬN ĐẠI-VIỆT

Bình-Định Sa-Long-Cương
FRANCE

 

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2004 - 2016 by ACFDV - Tous droits réservés.