ENTRAÎNEMENT

 

 

I.
LE COMBAT

à MAIN NUE

 

 

 

 

 

       Introduction

       Le Combat à Main Nue est tout un Art que les Anciens ont forgé à travers le temps et l'espace en un Art Martial.

       En tant qu'un Art, l'Art Martial requiert de toute évidence une Science de la Méthode (méthodologie). il s'agit de celle des méthodes d'entraînement aux Séquences Codifiées de l'Art du Poing, c'est-à-dire les Méthodes d'Entraînement aux Séquences Codifiées du Combat à Main Nue.

       Les Méthodes

        Par conséquent, après avoir bien appris les Séquences Codifiées de l'Art du Poing, l'Etudiant Martial aura besoin d'apprendre la manière de « Combattre à Main Nue» inhérente à chaque catégorie de Séquence Codifiée. Il s'agit là d'un point spécifique des Arts Martiaux Traditionnels véritablement de Bình-Định, issus des Arts Martiaux des Champs de Bataille des temps anciens. Totalement différents des Arts d' Auto-Défense et des Sports de Combat de nos jours.

        La Méthodologie d'entraînement à ces Séquences Codifiées englobe Cinq Méthodes fondamentales : 1. Méthode des Postures (Tấn-pháp) ; 2. Méthode des Déplacements (Bộ-pháp) ; 3. Méthode des Mains et des Pieds (Thủ-Cước-pháp) ; 4. Méthode du Corps (Thân-pháp) ; 5. Méthode des Yeux (Nhãn-pháp). En outre, l'Etudiant Martial qui veut évoluer pour atteindre les hautes sphères de l'Art Martial, aura encore besoin de se perfectionner dans la 6e Méthode, appelée Méthode de la Conscience (Tâm-pháp) ; c'est-à-dire se perfectionner spirituellement en s'exerçant à la Concentration dé Trois Joyaux Sacrés Tinh-Khí-Thần (Energie de l'Essence Seminale - Energie du Souffle Vital - Energie Spirituelle).

         Le rôle essentiel de la Méthode des Mains dans les Séquences Codifiées est à présent concrètement par la Médecine moderne à travers la Projection Physiologique du Cortex Cérébral (Homunculus).

Shéma représentant la Projection Physiologique du Cortex Cérébral Somato-sensoriel
( Homunculus)

( Photo Crédit : tp-svt.pagesperso-orange.fr )

 



( Crédit Photo : madscientistblog.ca )

 

         Le Schéma representant la Projection Physiologique du Cortex Cérébral Somato-Sensoriel (Homunculus) nous montre que nos Mains occupent une superficie maximale du Cortex cérébral. Et la Neurologie nous démontre éloquemment le rôle essentiel des Séquences Codifiées ainsi que leur influence profonde et durable sur l'être humain.

           L'expérience vivante in-visu a démontré :
       - qu'une personne s'étant entraînée aux Séquences Codifiées du Karate-Do japonais ou du Tae-Kwon-Do coréen, par exemple, ne peut pas exécuter correctement les Séquences Codifiées du Shao-Lin chinois transmises depuis l'Epoque de la Dynastie des MING (nous n'abordons pas le Wushu d'aujourd'hui inhérent à la Dynastie des Mandchous) ;
    - et qu'une personne s'étant entraînée aux Séquences Codifiées du Shao-Lin chinois, ne peut pas exécuter correctement les Séquences Codifiées des Arts Martiaux Médiévaux des Champs de Bataille du Đại-Việt.
     Sauf si cette personne prenait la ferme résolution de ne poursuivre l'entraînement qu'après une et une seule Méthodologie des Séquences Codifiées.
        Evidemmemnt, ici l'on ne parle que de la personne sincère se passionnant pour la Culture d'Arts Martiaux Traditionnels.



       Le Système d'Ecole

         La manière d'exécuter une Séquence Codifiée est infiniment importante. C'est elle qui détermine la nature spécifique d'un Système d'Ecole.
        Et c'est la raison pour laquelle la nécessité de conservation et de restauration des Séquences Codifìes transmises par les Anciens à la postérité est une chose impérative (nous ne parlons pas des Séquences Codifiées ayant été falsifiées et contrefaites dans ces derniers temps).

       Les Arts Martiaux Traditionnels de Bình-Định nécessitent une transmission véritable ; si on les laissait se mélanger avec les autres Arts Martiaux importés, alors les fondements des Arts Martiaux Traditionnels de Bình-Định seraient sûrement et certainement perdus.

       Les études de l'Art Martial au Việt-Nam ont été forgées par Cinq Grands Systèmes d'Ecole :
       1. Le « Võ Lâm », Arts Martiaux des Forêts (sous-entenu : Arts Martiaux des Aventuriers) ;
       2. Le « Võ Kinh », Arts Martiaux de la Capitale Impériale ;
       3. Le « Võ Cổ-Truyền », Arts Martiaux de la Tradition Guerrière ;
       4. Le « Võ Phật-Gia-Quyền », Arts Martiaux des Bouddhistes, developpés sous la Dynastie des LÝ (1009 ~ 1225) ;
       5. Le « Võ Thiếu-Lâm-Tự », Arts Martiaux du Temple de Shao-Lin importés aux temps des SONG (960 ~ 1279) et des MINH (1368 ~ 1644).
       Les Anciens les appelèrent brièvement par : 1. Lâm, 2. Kinh, 3. Truyền, 4. Phật-Gia Quyền, 5. Thiếu-Lâm-Tự.

       Nous pouvons dire que ce sont les Cinq Doigts de la Main détenant le Joyau qu'est l'Art Martial du peuple Việt.
       C'est précisément grâce aux cinq doigts valides que la main puisse avoir des gestes efficaces.
       Si nous allions coudre ces Cinq Doigts pour les assembler, alors évidemment notre Main perdrait sûrement sa fonction dynamique et cette Main infirme laisserait tomber inexorablement le Joyau des Etudes d'Arts Marrtiaux de nos Ancêtres Việt.
       La conservation ou la déperdition de l'Héritage Culturel des Etudes d'Arts Martiaux de la Nation - que nos Devanciers ont bravé tant de peines et de difficultés afin de le léguer à la postérité - dépend de la survie et de l'indépendance de ces Cinq Grands Systèmes d'Ecole précités.

       La Méthodologie des Séquences Codifiées

         Les Arts Martiaux Traditionnels du Việt-Nam comprennent deux branches de Séquences Codifiées du Combat à Main Nue, appelées « Cương-Quyền » (Style Poing Dur) et « Nhu-Quyền » (Style Poing Souple) exploitant le merveilleux Principe de la Bipolarité Ảm-Dương (Yin & Yang) dans l'univers.

       1 - Le Style Poing Dur (Cương-Quyền)
         

       2 - Le Style Poing Souple (Nhu-Quyền)


 

 

Comité des Maîtres d'Arts Martiaux
Bình-Định SA-LONG-CƯƠNG
FRANCE

TRỊNH Quang Thắng

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2004 - 2016 by ACFDV - Tous droits réservés.